L'annonciation

2 - L'apprentissage dans l'atelier de Verrochio (1466-1476)

A 14 ans Léonard entre donc dans l'atelier d'Andrea del Verrocchio, artiste réputé qui compte également comme élèves Le Perugin, Sandro Botticelli, Domenico Ghirlandaio et Lorenzo di Credi.

Après un an passé au nettoyage des pinceaux et autres petits travaux d’apprenti, Léonard est initié aux nombreuses techniques pratiquées dans un atelier traditionnel. Il a donc l’occasion d’apprendre non seulement les techniques artistiques du dessin, de la peinture et de la sculpture sur marbre et sur bronze, mais également des bases de calcul algorithmique, de chimie, de métallurgie, du travail du cuir et du plâtre, de mécanique et de menuiserie. Il est également initié à la préparation des couleurs, à la gravure et à la peinture des fresques.

Dès 1472, à l'âge de vingt ans, il est inscrit à la Fraternità di San Luca, confrérie des peintres de Florence. Il reste quelques traces de cette période de la vie de Léonard, en particulier un dessin fait à la plume et à l'encre « Paysage de Santa Maria della neve » (2.1), daté de 1473.

Le premier tableau qui nous soit parvenu et auquel Léonard a collaboré avec Verrocchio est « Le baptême du Christ » (2.2) peint entre 1472 et 1475. On attribue l'ange agenouillé le plus à gauche (2.3) à la main de Vinci et, selon la légende, Verrocchio, stupéfié par la qualité de cette peinture et se sentant surpassé par son jeune assistant, décida de ne plus peindre.

De la même époque date « L'Annonciation » (2.4), grand tableau provenant de l'église San Bartolomeo de l'Abbaye Santa Maria de Monte Oliveto Maggiore, située au sud de Florence, et qui est de nos jours conservé à la Galerie des Offices de Florence, tout comme « Le baptême du Christ » de Verrochio. Une autre « Annonciation » (2.5) de l'atelier de Verrochio, celle-ci de petit format, se trouve au Musée du Louvre, mais son attribution est plus incertaine.

Malheureusement en 1476 Léonard est accusé anonymement d'homosexualité, ce qui était sévèrement puni à l'époque. Après avoir passé quelques jours en prison il est finalement innocenté faute de preuves mais doit s'exiler deux années à Vinci sur ordre de son père : prière de se faire oublier !

Retour à la page d'accueil